Magic kingdoms, le monde de Galathé

Suivez le chemin de votre destinée sans réveiller le courroux des Dieux (NC -16 ans)
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
~~ PARTENAIRES V.I.P ~~

Partagez | 
 

 Balai volant d'Althéa Londubat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Néant
Maître du Cosmos

Maître du Cosmos
avatar

Messages : 139
Galions : 978
Métier : Dieu Tout Puissant

Feuille de personnage
Pouvoirs magiques:
Dons de nature:
Objet | Pouvoir personnel:

MessageSujet: Balai volant d'Althéa Londubat   Ven 8 Nov - 17:16


Balai volant
Althéa Londubat




- Nom de l'objet magique : Balai volant

- Description physique : Il a l'apparence classique d'un balai fait de paille et de bois.

- Effets d'utilisation : Moyen de transport uniquement, il permet de voler par tout vent.

- Effets secondaires : Son utilisation demeure délicate, il vaut mieux bien s'accrocher et ne pas chuter. Il ne fonctionne que tenu par sa propriétaire.

- Portée et durée d'action : Il peut porter la mage jusqu'à 150 m de hauteur et filer à une vitesse d'environ 30 km/h.

Voici son histoire...

C'est une froide journée à Caelest, la cité des Célestes, le bon peuple ailé. En cette belle matinée, débute une épreuve donc la récompense, paraît-il, serait un objet d'une grande puissance, ou tout du moins d'une puissance relative. Y participe les jeunes gens suivant : Gaëriel l'elfe, apprenti de Ywael le fier Guerrier - Kargas le drow, apprenti de la sublime Eryanès - Samiel l'ange, apprentie et fille de Samaël l'Erudit - Althea l'humaine, apprentie d'Aldréa la Lumineuse - Mork le lycan, fils de Dork le Maudit. Oui, que des apprentis mais quels apprentis ! Tous servent des héros dont nos petits enfants raconteront les légendes ! Je pourrais vous narrer leurs exploits à chacun, comment ils se connaissent mais quelle importance : ce jour là est dédié à leurs élèves.

En effet, leurs maîtres n'arrivaient pas à établir, autour d'une table, quel était l'élève le plus méritant parmi les leurs. Ywael narrait l'agilité de son élève, Eryanès les charmes du sien, Samaël l'intelligence de sa fille, Aldréa le potentiel magique de sa pupille, Dork la force de son fils. A la fin, après avoir vidé pas mal de pichet, ils décidèrent de leur faire une succession d'épreuves et le, ou la, gagnante recevrait un objet magique d'un des maîtres, au choix du mentor du vainqueur. Chaque maître devait proposer une épreuve qui permettrait au jeune candidat d'avoir ou non un avantage sur la fin. Il est bien sur que chaque épreuve devait pouvoir être réalisable par chacun.

L'épreuve devait se dérouler comme une course, c'est le choix de Ywael, le départ étant la porte sur de la cité céleste et l'arrivée un sommet proche. Mais avant, un premier arrêt se ferait près d'un banc en pierre, où Eryanes les attendra. Son épreuve était en apparence simple : lui jouer un air de flûte. Sauf que si l'air ne lui plaisait pas, elle charmait le perdant pour le faire rester dix minutes près d'elle, et chacun sait combien cette elfe au charme digne d'une succube peut être irrésistible. Gaëriel arriva le premier et fut le premier bien sur à s'en aller. Le second fut Mork qui échoua et resta. Arrivé juste après lui, Kargas n'en fit qu'une formalité et reparti au trousse de l'elfe. Samiel arriva quatrième car on lui avait interdit d'user de ses ailes. Elle joua magnifiquement de la flûte et repartie quand Althea arrivait et que Mork fut libéré. Althea ne savait pas jouer de la flûte et du rester dix minutes.

Samaël attendait les candidats à la base du sommet et leur posa à chacun une énigme. Une mauvaise réponse leur valant un sommeil de dix minutes. Gaëriel, toujours en tête, répondit hélas mal et sombra dans le sommeil. Kargas arriva alors et tout comme l'elfe ne trouva point la réponse à l'énigme et était encore en train de dormir quand Gaëriel se releva et reprit la course. Samiel arriva alors et répondit correctement, partant et prenant un peu de distance sur le drow. Mork fut le quatrième arrivé mais ne trouva point de réponse et fut endormit par l'archange. Enfin, Althea arriva et prit son temps pour trouver la bonne réponse, voyant partir le lycan à peine une minute avant qu'elle ne franchisse l'épreuve.

L'épreuve suivante était celle d'Aldrea et elle avait choisi quelque chose d'inattendu : lui préparer un sandwitch. Gaëriel arriva le premier mais ne savait pas comment faire cela et perdit beaucoup de temps. Samiel et Kargas arrivèrent ensembles et le virent achever son sandwitch. Chacun des deux souria et imita ce qu'ils avaient vu : ils étaient sur les talons de l'elfe. Mork arriva en suivant mais ne savait pas, comme Gaëriel, faire ce genre de chose : il préférait la viande crue. Il vit arriver l'humaine et celle-ci n'hésita pas : elle fit le plat demandé rapidement. Mork grogna mais l'imita et parti juste derrière elle.

Dort le lycan attendait les jeunes gens au pied d'une falaise : son épreuve était de l'escalader. Gaëriel s'attela à ce mur rocheux sans hésiter, se fiant à son expérience sylvestre mais cela se révéla plus dur que grimper sur un arbre. Le drow et l'ange qui le suivaient de peu l'imitèrent avec plus d'aisance. Mork arriva quand les autres en étaient à la mi-hauteur. Ricanant, il prit sa forme mi-humaine, mi-animale et fila à toute allure sur la falaise. Althea arriva juste derrière lui, essouflée, et décida de prendre son temps. Elle ne voyait pas de raison d'essayer de rattraper les autres au risque de se casser le cou.

Kargas arriva le premier au sommet, l'arrivée de la course où les attendait l'épreuve ultime : un combat. Selon les règles d'Ywael, le premier arrivé pourrait choisir l'arme de son choix parmi les suivantes : une épée, un arc, une hache, une dague et une hallebarde. Kargas n'hésita pas : il prit l'arc et alla se mettre à l'écart, bandant une flèche dans l'attente du début du combat. Mork fut le second et choisit la hache. Gaëriel fut le troisième, juste devant Samiel. Celle-ci, bonne joueuse, le laissa choisir l'épée avant de prendre la hallebarde. Et enfin, arriva Althea. Elle les vit, plus frais qu'elle, et prit son temps avant d'aller prendre la dague. Les autres crurent qu'elle se reposait de cette rude course car étant humaine elle était plus faible qu'eux. Kargas ricana, Mork gronda. Samiel la prit en pitié et Gaëriel décida de s'occuper d'elle en dernière. Althea, elle, réfléchissait. et c'est en souriant, cinq minutes après son arrivée, qu'elle prit la dague.

Alors débuta le combat ! Chacun se tendit et observa les autres... Le premier à bouger serait le premier à tomber ! Sauf que chacun fut surprit quand la foudre commença à s'abattre !!!! Althea venait de profiter de la grande proximité avec les nuages pour lancer un sort, les bras levés ! Elle se prit un flèche, du coup, mais ne relâcha pas son sort qui les faucha tous. L'humaine finit par se relever et vérifia qu'ils étaient tous en vie : c'était une compétition, pas un combat à mort. Cela fait, à sa satisfaction car à leur manière elle les appréciait, elle alla prendre le cor et souffla dedans, annonçant à leurs maîtres la fin de l'épreuve.

Ceux-ci arrivèrent aussitôt, par magie ou autre, et chacun s'occupa de son élève, en silence. Aldréa, une fois chacun soigné, s'avança et prit la parole.

"Nous avions décidé d'un commun accord de remercier celui d'entre nous qui aura montré le plus grand talent. Chacun d'entre nous avons préparé une épreuve, qui a favorisé notre élève, ne nous le cachons pas. Au final, une épreuve neutre les a départagé et c'est Althea qui l'a gagné. Et c'est à moi de lui donner sa récompense."

Elle fit alors apparaître un balai, en apparence ordinaire qu'elle tendit à sa jeune apprentie.

"Ce balai me fut remit par mon maître à la fin de mon apprentissage et à mon tour je te le transmet. Il a le pouvoir de voler mais seul son propriétaire légitime peut le lui permettre."

Cela fait, chacun regagna la taverne. Certain était heureux, d'autre triste. Certain s'en voulait et certain en voulait à d'autre. Mais les cinq mentors étaient assez satisfait d'eux : ils avaient enseigné une nouvelle leçon à leurs apprentis, pas forcément volontairement, et n'avaient rien perdu eux-même, si ce n'est le fait de devoir se partager la note d'Aldrea et d'Althea. Mais cela nul ne le sut jamais.




Voit tout... Sait tout... Entend tout...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Balai volant d'Althéa Londubat
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lu Tchèt volant dèl Vêye du Vèrvî
» Neville Londubat, Filière Médico-Soins
» Neville Londubat (ou Auban Samuels)
» Un chapeau volant [PV]
» neville londubat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magic kingdoms, le monde de Galathé :: ADMINISTRATION ~ Le début d'une histoire :: Naissance des habitants de Galatée :: Objets et Pouvoirs personnels-
Sauter vers: