Magic kingdoms, le monde de Galathé

Suivez le chemin de votre destinée sans réveiller le courroux des Dieux (NC -16 ans)
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
~~ PARTENAIRES V.I.P ~~

Partagez | 
 

 Parlons muscles, parlons virilité, parlons ZORD \o/

Aller en bas 
AuteurMessage
Zord le Méga
Humain/humaine
Humain/humaine
avatar

Messages : 10
Galions : 85

Feuille de personnage
Pouvoirs magiques:
Dons de nature:
Objet | Pouvoir personnel:

MessageSujet: Parlons muscles, parlons virilité, parlons ZORD o/   Mer 13 Nov - 16:53


ZORD, LE MEGA

Humain de Kazan




Qui es-tu ?...



• Prénom et Nom : Zord, surnommé le Méga.

• Race : Humain.

• Âge : Pas trop vieux, mais âgé quand même. C'est bon, c'est bon ! Trente-cinq années bien sonnées. Entre nous, il ne compte pas.

• Royaume de naissance : Un territoire Kazanien, dans les lointaines terres du nord.

• Royaume actuel : Se considère comme un vagabond, mais reste un kazanien.

• Poste occupé : Guerrier

• Divinité adulée : Zord adule surtout les divinités féminines, tout simplement parce qu'il envisage un jour où l'autre d'aller les allonger sur une surface place quelconque pour leur apprendre la définition exacte des expressions "mâle alpha" et "cassage d'arrière-train". Si si. Donc, pour avoir une chance de les rencontrer d'une façon ou d'une autre, le Méga prend soin de leur rendre hommage par ses mots ou quelques prières très maladroites.

• Dons supplémentaires (3 maxi) :
[Armes Improvisées] :: Parce que Zord met un point d'honneur à être dangereux avec  à peu près n'importe quoi en main.
[Combat à l'aveugle] :: Parce qu'on ne prend pas le Méga au dépourvu, sans déconner.
[Poigne de fer] :: Le colosse reste dangereux même désarmé, après tout !


Tournes toi que l'on puisse t'admirer...


• Apparence :
Parce que vous n'êtes pas crétins et que vous avez la bête sous les yeux, vous comprendrez vite qu'un type qu'on surnomme le Méga n'est pas gaulé comme une allumette. Non, Zord, c'est plutôt tout le contraire. L'archétype du colosse tout en muscles et en prétentions guerrières, du genre à casser des briques entre ses deux fesses. Si l'homme humain moyen est comparable à une tranche de filet de dinde, Zord s'avère plutôt être un jambon complet avec l'os dedans.

Accusant près de deux mètres dix de hauteur, la silhouette extrêmement massive du Méga présente un poids avoisinant aisément les deux cent kilos. Et on parle ici de muscles, messieurs dames ! Un ensemble musculaire outrageux et fier, assemblage d'épais câbles très fonctionnels roulant férocement sous sa peau légèrement basanée de nature. Un torse de buffle taillé en V, un cou de taureau, des bras de gorille et des jambes de lion : voilà l'assemblage animal qui résume le mieux la stature dominante de Zord. Un mâle fier de ses atouts, parsemés ça et là d'une toison virile et naturelle qui souligne son aspect masculin et son côté "nature". On ne parle pas ici d'un minet séduisant mais bel et bien d'un homme dans tout ce que le terme possède de plus noble et de plus brutal. Zord ne passe pas plus inaperçu qu'il laisse indifférent, c'est une chose certaine.

Le Méga n'est pas forcément laid, au demeurant. Certes, son visage n'est pas harmonieux et ne présente pas de traits délicats. Sa mâchoire carrée est étudiée pour broyer des pierres, son nez à été cassé une fois ou deux, ses yeux d'un brun agréable présentant un regard vif teinté d'une certaine malice. Ses sourcils sont épais et ses lèvres charnues. Le tout est rehaussé par la barbe de Zord, taillé en un petit bouc et laissée libre sur les joues, l'implantation naturelle faisant le reste.

Côté vestimentaire, si on peut appeler ça ainsi en ce qui concerne le Méga, c'est le calme plat. Habitué à se voir couvert de peaux de bêtes pour affronter le rude climat de son nord natal, Zord n'a que peu abandonné ses habitudes en arrivant sous des latitudes aux températures plus clémentes. Ainsi, il ne porte qu'un pagne en peau d'ours blanc lui descendant un peu-dessus des genoux et cachant le monstre charnel dont la nature lui a fait don. Pagne agrémenté d'une épaisse ceinture de cuir ou pendent des colifichets comme des dents d'animaux et autres grigris protecteurs. Des bottes taillées dans la même fourrure couvrent ses tibias et s'avèrent lacées par des lanières de cuir, à l'instar de ce qu'il porte de la même façon aux avant-bras. Pour achever le tableau, le Méga garde le torse nu (il aime montrer ses mécaniques, ce qui n'est pas sans déplaire à certaines donzelles) et ne conserve qu'une autre peau de bête en guise de cape, la tête de l'animal reposant sur son crâne et couvrant sa longue crinière hirsute.

• Signes distinctifs :
D'anciennes cicatrices zèbrent son corps, vestige de ses combats passés et de son enfance passée au statut d'esclave. D'ailleurs, sa cuisse gauche portait le symbole de son maître qu'il a lui-même rayé à coups de lame de poignard pour ne laisser aujourd'hui qu'un disgracieux ensembles de cicatrices très localisées.

Laisses nous traverser les limbes de ton esprit...


• Caractère :
On l'a dit, Zord est avant tout un mâle et il se comporte ainsi quoi qu'il arrive. Il est sans gêne et sans réelle pudeur, n'aimant pas plus faire les choses dans la demie-mesure. C'est quelqu'un d'entier qui ne prend jamais de gants et qui met ses pieds ou il veut, c'est à dire souvent dans la gueule.

Avouons le, Zord n'est clairement pas un intellectuel. C'est peut-être un guerrier-né avec une force très peu commune pour quelqu'un de sa race, mais il s'avère loin d'être une personne réfléchie et réellement cultivée. Zord n'est pas con, non ! Il est "simple", dans le sens où son bagage cérébral n'est pas très poussé et que finalement, le Méga ne s'en porte pas plus mal. Les longues discussions finissent toujours par l'emmerder et l'endormir, les discours grandiloquents entament sa patience et les jeux d'esprit finissent par l'énerver. Pourtant, Zord pourrait apprendre et assimiler, ayant déjà fait montre de cet état de fait par le passé. Il refuse tout bonnement de se gâcher la vie avec des études et autres lectures, considérant que la vie en elle-même est un excellent professeur de choses essentielles. Que les érudits se chatouillent la nouille durant d'interminables masturbations intellectuelles, cela n'est clairement pas pour Zord qui jouit plus pleinement des plaisirs et des petits malheurs qui jalonnent une vie, piochant parfois ça et là quelques nouveaux apprentissages utiles.

Zord le Méga est un homme foncièrement bon. Certes, il est incroyablement brut de décoffrage et ne mâche jamais ses mots, ce qui lui attire régulièrement certaines inimitiés. Ce n'est nullement pour nuire : le colosse ne s'encombre ni de mensonges ni d'histoires abracadabrantes, préférant dire clairement merde à quelqu'un plutôt que de tourner autour du pot. Rugueux et mal éduqué, le fier et assuré Zord se torche avec les convenances et les titres et place chaque mortel sur un pied d'égalité des plus puissants rois aux plus sordides des putains. Tous sont égaux devant le Méga, qui constitue à sa guise une échelle de valeur selon les actions de la personne se trouvant en face de lui. Macho ? Il vous semblera sûrement l'être, ne ratant jamais une allusion sexuelle ou un quelconque commentaire lourdingue en face d'une femme. Pourtant, il respectera ces dernières à sa façon un peu particulière et garde tout à fait à l'esprit qu'une femme peut-être redoutable de bien des façons.
Le Méga garde la main sur le coeur, prêt à aider sans contrepartie ceux qui lui demanderaient son assistance. Généreux et aimable (selon ses critères, bien sûr), c'est un homme fiable sur qui on peut compter malgré ses airs de machine de guerre et sa prétention détendue. Attention toutefois : s'en faire un adversaire, c'est se mettre une locomotive de colère et de ressentiment à dos. Mieux vaut avoir un homme aussi obstiné et déterminé que lui dans ses amis plutôt que contre soi.

Notre bon géant n'a peur de rien, aussi. Cette force de la nature joue peut-être d'une fierté un peu trop grande, ce qui le pousse à ne jamais rien redouter tout en restant conscients que même lui doit composer avec certaines limites. Zord n'en reste pas moins un combattant valeureux et opiniâtre doublé d'un fanfaron à l'humour gras et jamais très fin, le posant ainsi en colosse toujours de bonne humeur. Un excellent compagnon de beuverie et un sympathique ajout à une collection amicale... Ou amoureuse, le Méga et son gourdin aux dimensions abusives s'avérant de très bons partenaires de jeu.

• Ce qu'il aime :
En vrac ? Les gros festins durant lesquels la viande rouge se présente dans d'énormes plats et la bière coule à flots. Les femmes également, ainsi que les bonnes bagarres d'ivrognes et autres règlements de comptes à la loyale. Zord adore vagabonder à travers champs et découvrir de nouveaux horizons et il s'intéresse de près aux arts de la forge. Il peut rester des heures à regarder un forgeron à l'oeuvre, passionné par ce métier. Le Méga compte aussi nombre de petits plaisirs simples qu'il serait inutile d'énumérer ici, mais garde un très fort penchant pour un chose en particulier : les brioches à la viande.

• Ce qu'il déteste :
Notre géant n'apprécie pas les explications trop poussées et les érudits le prenant pour un imbécile complet. Il ne supporte pas les injustices qui jalonnent le monde et a en horreurs les combattants aux méthodes fourbes. Pour le reste, Zord déteste surtout manger des légumes cuits à l'eau. Un gars simple, on vous dit !

Il était une fois...


• Histoire :
Si Zord a longtemps vécu en Karradyne, une petite enclave kazanienne loin au nord, il n'en est nullement originaire.

D'aussi loin qu'il puisse se souvenir, le Méga était enfant d'esclaves. Qui étaient-ils, d'où venaient-ils ? Le colosse n'a jamais eu de réponse à ces questions qu'il n'a de toute façon jamais cherché à éclaircir, mais il se rappelle qu'une bonne partie de son enfance était rythmée par les ordres que ses maîtres lui donnaient et auxquels il obéissait par défaut. Pourquoi se rebeller alors qu'on a jamais connu d'autre vie ? Zord -qui ne portait pas ce prénom à l'époque- ne voyait pas de raison de s'élever contre ceux qui le brimaient. Après tout, ils nourrissaient l'enfant qu'il était alors et lui donnaient une paillasse pour dormir ! Seul l'apposition au fer rouge de la marque de ses maîtres sur sa peau lui laissa un souvenir aussi amer que douloureux, bien qu'il ne leur en tint pas rigueur outre mesure. Pour le môme qu'il était alors, ce marquage était presque une récompense.
Toutefois en grandissant, sa vie de servitude prit un virage inattendu.

Entré dans la puberté, Zord commença à dessiner la belle stature qui serait par la suite la sienne et la femme de son maître vit là une belle opportunité d'assouvir quelques désirs secrets. Cette créature vieillissante mais avantagée fit l'éducation sexuelle de l'adolescent pour "dresser un amant sur-mesure", comme elle se plaisait à le lui dire. Et elle était comblée par les assauts vigoureux d'un mandrin juvénile à peine pubère ! Ces jeux intimes enivraient la maîtresse, qui prenait de moins en moins de précautions à retrouver son étalon. Et ce qui devait arriver arriva : elle fut surprise en compagnie de Zord par son époux. Bien sûr, l'esclave fut durement châtié pour faire bonne mesure. Mais les coups de fouet ne semblaient pas être assez sévère pour ce résistant jeune homme dont l'endurance aiguisa chez son maître un appétit tout différent de celui qu'il avait suscité entre les cuisses de sa femme. Pensant déceler un bon potentiel combatif chez son vassal, il le fit concourir lors de joutes de gladiateurs clandestines. Oh, le maître pensait que Zord ne tiendrait que peu de temps et misa d'abord sur son adversaire, avant que son esclave face preuve d'un talent certain au combat. L'esclavagiste perdit sa mise mais comprit que Zord pourrait -une fois entraîné- lui rapporter très gros.

Le jeune homme fut confié à un vieux maître d'arme nommé Mirrhon, qui le forma durement lors d'exercices redoutables. Mirrhon ne lui épargnait rien : ni les coups de triques au sang lorsqu'il échouait ni le barbarisme de certains exercices auquel il soumettait son entêté disciple. Car Zord avait beau tomber, rester parfois à moitié mort, il se relevait inlassablement. Mirrhon admirait cet acharnement qui confinait parfois à la bêtise, si bien qu'il tissa des liens de plus en plus étroits avec Zord. Il lui enseigna l'écoute et l'attention tant au combat qu'au quotidien, il le sensibilisa à l'environnement qui l'entourait. Ancien esclave à présent libre, Mirrhon s'empara de l'esprit malléable du gamin pour lui faire comprendre que sa vie enchaînée était une mauvaise chose dont il devait absolument se tirer. Zord offrit à Mirrhon un amour filial qui le poussa à se dépasser face à lui et dans l'arène qu'il fréquentait pour le plaisir et la bourse de son maître, fomentant un plan pour s'échapper de ses griffes alors qu'il enchaînait les victoires et abandonnait son prénom pour celui que Mirrhon lui avait offert. Ainsi devint il Zord, combattant clandestin à la réputation flatteuse.

Une révolte servile éclata dans la maison du maître de Zord sous l'impulsion d'un jeune esclave récemment acquis. Le gladiateur des bas-fonds s'y mêla et fut décisif dans les batailles qui suivirent l'évasion, puisque les esclaves eurent à lutter contre une garde lycanne qui manqua de les écharper vifs. Les révoltés parvinrent à fuir vers le nord, pensant trouver refuge dans les terres glacées, mais... Les crocs et les griffes des lycans finirent par les déchirer tous. Zord tomba comme les autres, simplement un peu plus tardivement. Laissé pour mort, il ne l'était toutefois pas. Reccueilli par une caravane de colons qui se dirigeaient vers Karradyne, il fut soigné durant de longues semaines au sein de l'enclave kazanienne dont il devint tout naturellement un des protecteurs.

Il se lia d'amitié avec nombre de personnes au sein de Karradyne, à commencer par Dolbar Barbe-brisée, un forgeron qui trouva en Zord un excellent compagnon de beuverie et un spectateur assidu à ses heures de forge. L'ancien esclave lui prêtait parfois même assistance, quand il n'aidait pas d'autres Karradiens pour la bonne marche de l'enclave ou sa défense. Ses travaux accomplis et ses combats livrés, Zord finit par acquérir le corps qui est aujourd'hui encore le sien. Par moquerie d'abord, les détracteurs du géant le surnommèrent ironiquement "Le Méga" mais cette blague potache resta dans les esprits comme excellent qualificatif de la démesure qui semblait caractériser le vaillant colosse.

Quelques années passèrent ainsi, avant que Zord ne ressente le besoin de changer d'horizon et de voir du pays. C'est alors qu'il se mit en route, décidé à arpenter les routes d'un monde qu'il est loin d'imaginer aussi vaste que les cartes le laissent entendre !

• Liens avec d'autres personnages existants :
/

• Objectifs principaux (Quels sont les buts du personnage ?) :
Zord n'en poursuit aucun en particulier, se contentant de profiter de la vie comme elle vient. Qui sait si cela ne changera pas au fil de ses aventures !

Qu'y a t-il dans ton baluchon ?...


• Arme :
Zord le Méga aime à utiliser une hache à deux mains qui a nommée Frayeur des Verges. C'est une arme de facture naine, aussi belle qu'utile.

• Objet qui ne quitte pas votre personnage :
Il est particulièrement attaché à sa hache, ne montrant que peu d’intérêt pour le reste des choses matérielles.

• Monture :
Aucune. Il se contente de marcher, le bougre !

• Compagnon de route (animal de compagnie, serviteur, monture) :
/

Derrière chaque personnage, un joueur s'amuse...


• Comment t-appelle t-on ? Macross suffira.

• D'où viens-tu ? 95

• Quelle est la longueur de tes RP, en général ? Ça dépend de mon inspiration, tout simplement !

• Sur une échelle de 1 à 7, à combien évalueras-tu ta présence sur le forum ?
5 - 6. Je peux passer souvent, pas toujours poster.

• Sais tu quel personnage représente ton avatar ? Si oui, qui est-ce ?
Non.

• Quel mots te viennent à l'esprit, tout de suite, maintenant ?
Nichons ?

• Et enfin, connais-tu les codes du règlement ?

[Je voudrais préciser, tout de même, que Zord apparaît en partie sur un autre forum. Je suis bien sûr l'auteur de deux fiches et ne me suis nullement contenté d'un copié/collé (quel intérêt ?) et propose sur MK une version personnalisée. Voilà Smile]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Néant
Maître du Cosmos

Maître du Cosmos
avatar

Messages : 143
Galions : 980
Métier : Dieu Tout Puissant

Feuille de personnage
Pouvoirs magiques:
Dons de nature:
Objet | Pouvoir personnel:

MessageSujet: Re: Parlons muscles, parlons virilité, parlons ZORD \o/   Mer 13 Nov - 19:29

Bonjour et sois le bienvenu dans notre monde !

Je me suis régalé en découvrant la brute épaisse que tu es, et je ne doute pas un seul instant que tu vas en faire trembler plus d'un et d'une (peut-être pas de la même façon). Je t'aurai bien vu "gladiateur" dans l'arène des montagne de feu, à attendre d'affronter les autres champions Twisted Evil 

Quoi qu'il en soit, ta fiche est tout à fait correcte, et je te nomme donc parmi les habitants de Kazan.

N'oublies pas de recenser ton avatar, ton métier (si tu en as un !), ni de générer ta feuille de personnage dans ton profil.

Amuses toi bien et bons RPs !



















Voit tout... Sait tout... Entend tout...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zord le Méga
Humain/humaine
Humain/humaine
avatar

Messages : 10
Galions : 85

Feuille de personnage
Pouvoirs magiques:
Dons de nature:
Objet | Pouvoir personnel:

MessageSujet: Re: Parlons muscles, parlons virilité, parlons ZORD \o/   Mer 13 Nov - 19:42

Et bien, merci !

Finir gladiateur n'est pas impossible, qui sait ce que le RP apportera ? Tant qu'il y a de la gueuse à allonger et des tripes à répandre, Zord ira jouer de la hache et du gourdin o/

Je fais tout ce que tu m'as demandé d'ici peu Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Althea Londubat
Magicien/Magicienne
Magicien/Magicienne
avatar

Messages : 48
Galions : 145
Métier : Mage Royal d'Isirys

Feuille de personnage
Pouvoirs magiques:
Dons de nature:
Objet | Pouvoir personnel:

MessageSujet: Re: Parlons muscles, parlons virilité, parlons ZORD \o/   Mer 13 Nov - 20:46

bienvenu à toi, Mr Muscle ^^



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Altina Antiqua
Humain/humaine
Humain/humaine
avatar

Messages : 12
Galions : 125

Feuille de personnage
Pouvoirs magiques:
Dons de nature:
Objet | Pouvoir personnel:

MessageSujet: Re: Parlons muscles, parlons virilité, parlons ZORD \o/   Mer 13 Nov - 20:52

Bienvenue a toi Mercenaire ! Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zord le Méga
Humain/humaine
Humain/humaine
avatar

Messages : 10
Galions : 85

Feuille de personnage
Pouvoirs magiques:
Dons de nature:
Objet | Pouvoir personnel:

MessageSujet: Re: Parlons muscles, parlons virilité, parlons ZORD \o/   Mer 13 Nov - 21:01

Mercenaire ? Non nooooooon !

Merci, les filles \o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lady Venum
Magicien/Magicienne
Magicien/Magicienne
avatar

Messages : 24
Galions : 145

Feuille de personnage
Pouvoirs magiques:
Dons de nature:
Objet | Pouvoir personnel:

MessageSujet: Re: Parlons muscles, parlons virilité, parlons ZORD \o/   Ven 15 Nov - 17:13

Salut toi ! Bienvenu !

Si tu cherches quelq'un pour enduire tous ses muscles d'huile... What a Face







































Magie et Potions sont faites pour s'entendre
et rendre le monde plus... Intéressant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zord le Méga
Humain/humaine
Humain/humaine
avatar

Messages : 10
Galions : 85

Feuille de personnage
Pouvoirs magiques:
Dons de nature:
Objet | Pouvoir personnel:

MessageSujet: Re: Parlons muscles, parlons virilité, parlons ZORD \o/   Sam 16 Nov - 1:15

T'es sûre d'avoir assez d'huile ? Cool 
M'enfin tu connais le chemin vers ma boîte MP, le cas échéant... I love you 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Parlons muscles, parlons virilité, parlons ZORD \o/   

Revenir en haut Aller en bas
 
Parlons muscles, parlons virilité, parlons ZORD \o/
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Parlons peu (!) mais parlons bien.
» DECLAN&JENNIFER- "Parlons autour d'un verre"
» PARLONS PHILOSOPHIE...
» PAUL G. MAGLOIRE – PROSPECTIVES Construisons Ensemble un État Démocratique, Mod
» Parlons peu, parlons bien, parlons affaires ₪ PV Julia

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magic kingdoms, le monde de Galathé :: ADMINISTRATION ~ Le début d'une histoire :: Registres de population :: Registre de la population active-
Sauter vers: